Le Bac Pro Technicien en Chaudronnerie Industrielle

Le ou la titulaire du diplôme Bac Pro technicien en chaudronnerie industrielle est spécialiste de la fabrication d’ensembles chaudronnés, d’ensembles de tôlerie, de tuyauterie industrielle et d’ossatures en structures métalliques.
Il ou elle intervient essentiellement en atelier, mais aussi sur chantier pour installer, entretenir ou réhabiliter.

Le titulaire du baccalauréat professionnel Technicien en chaudronnerie industrielle participe à la mise en œuvre de produits différents, tant par leurs formes (produits plats, profilés, tubes…), que par leurs dimensions, leurs modes d’assemblages, la nature des matériaux (métaux et alliages ferreux et non ferreux, éventuellement matières plastiques et matériaux composites). Il travaille aussi bien sur des machines traditionnelles à commande manuelle que sur des machines à commande numérique et sur des robots.

La formation par apprentissage n’est accessible qu’en terminale

Votre référentiel de formation

MCSD Bac Pro Technicien Chaudronnerie Industrielle

Qualités requises

  • Organisé et autonome
  • Rigoureux et méthodique
  • Avoir le sens de l’initiative

Les points forts et l'attrait du métier

Les techniques de construction évoluent très rapidement.

Les bâtiments du futur accordent une part croissante aux constructions métalliques.

Les domaines abordés

Ce professionnel qualifié participe à la mise en oeuvre de produits très divers, tant par leur nature (métaux et alliages ferreux et non ferreux, matières plastiques, matériaux composites…) que par leur forme (plats, profilés, tubes…), leur dimension ou leur mode d’assemblage.
Il ou elle conduit aussi bien des machines traditionnelles à commande manuelle que des machines à commande numérique ou des robots.
Il (elle) connaît les techniques d’assemblage propres aux matériaux qu’il (qu’elle) travaille (soudage, rivetage, boulonnage, collage…) et sait utiliser les machines adaptées (découpeuse au laser, au plasma, robot de soudage…).
Il ou elle exploite les outils numériques à des fins de définition et de réalisation d’ouvrages (logiciels de CFAO, outils virtuels, simulateurs, bases de données métier…).

Les emplois visés

À l’issue de sa formation, il (elle) peut trouver un emploi dans une entreprise artisanale ou industrielle.

Exemples de métiers :

  • charpentier/ère métallique
  • chaudronnier/ère
  • ferronnier/ère d’art
  • soudeur/euse

Poursuite des études

Une poursuite d’étude est possible en

  • BTS Architectures en métal : conception et réalisation
  • BTS Conception et industrialisation en construction navale
  • BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

ou en

  • BP Menuisier aluminium-verre
  • MC Technicien(ne) en chaudronnerie aéronautique et spatiale
  • MC Technicien(ne) en soudage
  • MC Technicien(ne) en tuyauterie

Lieu où se déroule la formation

UFA Lycée Luxembourg
16 place du 11ème chasseur
BP 365
70014 Vesoul
Tél : 03 84 97 31 00
 

http://www.lycee-luxembourg.fr/

Public concerné

L’apprentissage c’est entre 16 et 29 ans révolus !
Des dérogations sont possibles, consultez notre rubrique “comprendre l’apprentissage”.

Pour cette formation il faut

avoir suivi la classe de première de ce Bac
ou être titulaire d’un diplôme de niveau V du domaine

Rythme d'alternance

Formation en centre : 21 semaines sur un horaire hebdomadaire de 35 heures.

Alternance : en moyenne, 4 semaines en entreprise et 4 semaines à l’UFA.

Horaires de la formation CFA

Discipline Nombre d’heures par semaine
Français, Histoire, Géographie
Anglais
Mathématiques
Économie Gestion
Enseignements professionnels

La formation débute en septembre et se déroule entièrement en présentiel.

Les épreuves à l'examen

Épreuve Coefficient
Épreuve scientifique  3
Épreuve technique  6
Épreuve pratique prenant en compte la
formation en milieu professionnel
 10
Épreuve de langue vivante 2
Épreuve de français, histoire-géographie-éducation civique  5
 Épreuve d’arts appliqués et cultures artistiques  1
Épreuve d’Éducation physique et sportive 1

Formation certifiante, diplôme ou titre inscrit au RNCP