10012559_614967465243960_228996673_n
Dans une entreprise utilisant ou fournissant des équipements de production automatisés, ce Technicien Supérieur assure en partie ou en totalité les activités suivantes :
  • Conception et réalisation de ces équipements ;
  • Amélioration, modification de systèmes existants ;
  • Exploitation et optimisation du process sur le site.
  • Il participe à l’automatisation de la phase d’étude à la réalisation.
  • Il effectue les essais et la mise au point du système automatisé de production avant sa mise en service sur le site de production.
  • Il élabore le dossier machine (calculs, dessins, schéma…) et les documents relatifs à l’exploitation du système et à sa maintenance.
  • Il se préoccupe des aspects commerciaux économiques de développement durable et de consommation énergétique.
  • En contact avec les utilisateurs, il met en œuvre des compétences relationnelles et de communication

 

Qualités requises

On lui demande de la curiosité, de la réflexion, du bon sens technique et théorique ainsi qu’une aptitude au changement (de technologie, de lieu de travail, . . .)

Les points forts et l'attrait du métier

Dans un contexte international très concurrentiel où les préoccupations environnementales, humaines et économiques sont très présentes, la demande croissante d’amélioration des performances des systèmes automatiques et des équipements automatisés conduit ce Technicien Supérieur à toujours être au fait des nouvelles technologies. Son travail est riche en activités polyvalentes.

Les activités d’animation ou de coordination d’équipes dans le cadre d’études ou de projets, ainsi que l’expertise technique acquise, amènent naturellement le technicien supérieur CRSA à assurer, après quelques années, des fonctions d’encadrement.

Les domaines abordés

  • Analyse et spécification d’un système automatique à créer ou à développer, tant sur le plan de la mécanique (partie opérative) que du pilotage (partie commande).
  • Conception générale et détaillée de l’architecture, adaptation mécanique, montage, réglage et mise au point.
  • Choix des composants de commande, câblage, codage et réalisation du programme, tests et mise au point.
  • Intégration partie commande dans la partie opérative.
  • Installation, test, mise au point.
  • Assistance à l’exploitation et à la maintenance.

Les emplois visés

Les compétences du futur titulaire du diplôme lui permettent de travailler dans des secteurs aussi variés que  l’exploitation de ressources naturelles,  la production d’énergies, la transformation des matières premières, le traitement de l’eau, des déchets, l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique, l’industrie cosmétique et de luxe, la robotique, la réalisation d’équipements pour les handicapés et pour les services à la personne, le pilotage d’installations de spectacle et de loisirs,  la fabrication de produits manufacturés (mécanique, automobile, aéronautique, etc.), la distribution de produits manufacturés, l’industrie automobile, les transports, la manutention, l’emballage, le conditionnement, etc. . .

Le technicien supérieur CRSA exerce ses activités sous l’autorité d’un responsable de service (études, maintenance, etc.) dans de grandes entreprises et souvent en toute autonomie dans les petites ou moyennes entreprises.

Selon le type d’entreprise et le secteur d’activité, il peut être employé en tant que :

  • Technicien chargé d’études au sein d’une équipe de projet,
  • Concepteur de systèmes automatiques ou d’équipements automatisés dans le cadre de travaux neufs ou de rénovations,
  • Technicien de maintenance,
  • Technicien d’exploitation d’installations complexes.

Poursuite des études

  • ARIA : Licence Professionnelle dispensée au lycée Jules HAAG
  • Autres Licences Professionnelles
  • École d’ingénieur

Lieu où se déroule la formation

UFA Lycée Jules Haag – site Labbé
1, rue Labbé
25041 Besançon
Tél : 03 81 81 01 45
Fax : 03 81 81 00 38

http://www.lycee-juleshaag.fr/

Public concerné

Cette formation se prépare en 2 ans et s’adresse au titulaires :

  • d’un Baccalauréat S,
  • d’un Baccalauréat STI2D
  • d’un Baccalauréat Technologique Génie Électronique,
  • d’un Baccalauréat Sciences de l’ingénieur, ou
  • d’un Baccalauréat Professionnel (EEEC ou MEI)
  • Autres diplômes de niveau IV

Horaires de la formation CFA

Discipline Nombre d’heures hebdomadaires
Culture Générale 3h
Langue vivante 3h
Mathématiques 4h30
Sciences physiques 4h
Conception de systèmes 15h
Conduite et Réalisation de projets 4h
Mise en commun 1h30

Les épreuves à l'examen

Épreuve Coefficient
Culture Générale 3
Langue vivante 2
Mathématiques 2
Sciences physiques 2
Conception préliminaire d’un système 3
Conception détaillée 6
Rapport d’activité 2
Conduite et Réalisation d’un projet 6