Le BTS Maintenance des Systèmes

Le titulaire du brevet de technicien supérieur MS « Maintenance des Systèmes »  est un technicien supérieur en charge des activités de maintenance des systèmes de production, des systèmes énergétiques et fluidiques et des systèmes éoliens.

Le BTS MS forme des spécialistes de la maintenance et apporte aux apprentis des compétences technologiques, organisationnelles et relationnelles. Les enseignements pluritechnologiques (électrotechnique, mécanique, automatique, hydraulique) rendent l’apprenti capable de détecter une panne, de diagnostiquer les dysfonctionnements, d’établir le plan de réparation et d’assurer la remise en service de l’installation.

L’option systèmes énergétiques et fluidiques permet de maîtriser le fonctionnement des installations dans les applications variées tels que le chauffage, la climatisation, le froid, le sanitaire et les systèmes des énergies renouvelables (cogénération, pompes à chaleur, etc). Le technicien supérieur MS exerce dans les grandes entreprises de production industrielle ; les PME/PMI de production industrielle ; les entreprises spécialisées de maintenance du secteur industriel : sites de production aéronautique, automobile, navale ; sites de l’industrie chimique, pétrochimique, pharmaceutique, agroalimentaire, sites de production d’énergie électrique.

Votre référentiel de formation

bts maintenance systèmes énergétiques fluidiques

 

Qualités requises

Savoir et savoir-faire : culture technologique industrielle niveau technicien, culture générale.

Qualités : autonome, courageux, capacité à travailler en équipe et à communiquer.

Les points forts et l'attrait du métier

Le titulaire de ce BTS assure la maintenance et la gestion des installations sanitaires, thermiques, de conditionnement de l’air et des systèmes fluidiques et énergétiques.

Il vérifie les conformités, établis les devis, planifie les activités d’intervention, met en service les installations et optimise le fonctionnement.

C’est un métier polyvalent, associant thermique, aéraulique, fluidique, électrotechnique, acoustique et régulation (gestion technique du bâtiment).

Les domaines abordés

  • la réalisation des interventions de maintenance corrective et préventive ;
  • l’amélioration de la sûreté de fonctionnement ;
  • l’intégration de nouveaux systèmes ;
  • l’organisation des activités de maintenance ;
  • le suivi des interventions et la mise à jour de la documentation ;
  • l’évaluation des coûts de maintenance ;
  • la rédaction de rapports, la communication interne et externe ;
  • l’animation et l’encadrement des équipes d’intervention.

Les emplois visés

Le technicien supérieur assure les missions variées de dépannage, de mise en service et de conduite d’installation. Il intervient sur des systèmes associant des technologies très diverses en mobilisant un ensemble étendu de connaissances, notamment celles liées aux lois et principes scientifiques.

C’est donc un technicien polyvalent qui s’efforce, quelles que soient les installations et les situations techniques, d’apporter des solutions aux différents problèmes rencontrés. Lors du dépannage, il doit développer fortement l’analyse pour déterminer l’origine du problème. Sur les petites installations, il est amené à conseiller le client sur des solutions adaptées en établissant alors un devis des travaux à réaliser. Lors de la conduite ou de la mise en service, il a pour mission d’optimiser les réglages et les performances de l’installation.

On distingue deux types de techniciens :

  • le technicien en poste fixe sur un site nécessitant, compte tenu de sa taille ou de sa complexité technique, la présence en permanence de personnels techniques. Suivant le besoin et la taille de l’installation, il peut être amené à travailler en équipe ;
  • le technicien itinérant, travaillant en grande autonomie avec des moyens modernes mis à disposition par l’entreprise (véhicule, moyen de communication, etc.).

Poursuite des études

  • Classes préparatoires ATS (Adaptation Technicien Supérieur)
  • Licence pro
  • École d’Ingénieur (en formation classique ou par apprentissage).

Lieu où se déroule la formation

UFA Lycée Louis Aragon
Rue Pierre Mendès France
BP 83
70400 Héricourt
Tél : 03 84 56 72 72

http://www.lyceearagon.fr/

Public concerné

Les titulaires :

  • d’un Baccalauréat STI2D
  • d’un Bac S
  • d’un Bac professionnel option énergétique ou électrotechnique qui ont signé un contrat d’apprentissage avec une entreprise.

Rythme d'alternance

En moyenne, deux semaines en entreprises et deux semaines à l’UFA.

Au total, 20 semaines  de 35 heures de formation à l’UFA par année de formation

Horaires de la formation CFA

Discipline Première année Deuxième année
Culture Générale 3h 3h
Langue vivante 3h 4h
Mathématiques 5h 4h
Sciences physiques 6h 6h
Étude pluritechnologique des systèmes 10h 10h
Organisation de la maintenance 3h 2h
Techniques de maintenance, conduite, prévention 6h 7h
 Accompagnement personnalisé 1h 1h

Les épreuves à l'examen

Épreuve Coefficient
Culture Générale 3
Langue vivante 2
Mathématiques 2
Sciences physiques 2
Analyse technique d’un bien 6
Activité de maintenance 6
Épreuve professionnelle de synthèse 6
Épreuve facultative de langue vivante