10012559_614967465243960_228996673_nChargé de la conception, de la fabrication et de la maintenance des appareils miniaturisés, le technicien supérieur CIM possède des compétences diversifiées allant de la mécanique générale à l’électronique et de l’informatique industrielle à l’automatique. Il intervient tout au long de la chaîne de développement et d’industrialisation d’appareils miniaturisés et pluritechnologiques. Il peut travailler dans une entreprise de conception et de fabrication de matériels de précision tels que les équipements électroniques et informatiques, l’industrie automobile, la construction aéronautique et spatiale, l’industrie nucléaire, le matériel médico-chirurgical, les instruments de mesure, l’optique, la photographie, l’horlogerie, le jouet …….

Qualités requises

Savoir et savoir-faire :

conception, réalisation avec prise en compte des contraintes technico-économiques.

Qualités :

  • Goût pour la mécanique de précision et l’électronique
  • Capacité à travailler au sein d’une équipe de conception-réalisation en conciliant autonomie et dialogue

Les points forts et l'attrait du métier

Le technicien supérieur CIM intervient dans toutes les entreprises de conception et fabrication de matériel de précision à haute valeur ajoutée (appareils photos, périphériques d’ordinateur, téléphonie mobile, micromoteurs, instruments médicaux et de mesure).

Les domaines abordés

  • Conception d’appareils en CAO.
  • Conception d’outillage en CAO.
  • Conception de maquettes.
  • Définition de processus de fabrication à partir de modèlesnumériques.
  • Réalisation de prototypes et d’outillage de validation assistée par ordinateur (FAO).
  • Assemblage d’appareils microtechniques.
  • Maintenance et mise en service de nouveaux équipements.

Les emplois visés

Dans les secteurs de la construction électronique, le jouet, l’industrie automobile et aéronautique, les laboratoires de recherche, en génie bio-médical dans les hôpitaux, la mécanique de précision (lunetterie, horlogerie, optique, l’industrie nucléaire).

Poursuite des études

  • Formations niveau 2 technique ou technico-commercial, par alternance ou non
  • Écoles d’ingénieurs sous certaines conditions
  • Université
  • Licences professionnelles

Lieu où se déroule la formation

UFA Lycée Jules  Haag – site Labbé
1, rue Labbé
25041 Besançon
Tél : 03 81 81 01 45
Fax : 03 81 81 00 38

http://www.lycee-juleshaag.fr/

Public concerné

Cette formation se prépare en 2 ans et s’adresse au titulaires

  • d’un Baccalauréat Technologique (micro techniques ou mécanique),
  • d’un Baccalauréat Sciences de l’ingénieur, ou
  • d’un Baccalauréat Professionnel (productique ou micro techniques).

Horaires de la formation CFA

Discipline Nombre d’heures hebdomadaires
Français 3h
Langue vivante 2h30
Mathématiques 4h
Sciences physiques 4h
Conception et dessin 4h
Mécanique 2h
Préparation à la production 5h
Fabrication (TP) 5h
Électronique (TP) 2h en première et 3h en terminale
Électronique (technologie) 2h
Mise en commun, concertation 1h30

Les épreuves à l'examen

Épreuve Coefficient
Français 1
Langue vivante 1
Mathématiques 1,5
Sciences physiques 2
Conception d’un système 2
Conception détaillée 2
Modélisation CAO 2
Épreuve de synthèse 4