Vous souhaitez recruter un apprenti ?
Profitez des aides à l’embauche qui vous sont proposées !

Faites le test en ligne, avec le simulateur de calcul de rémunération et d’aides aux employeurs

Faire le test

Les aides en fonction de la taille de l’entreprise

Aides financières
(cumulables)
Moins de 11 salariés Entre 11 et 250 salariés Plus de 250 salariés
Prime à l’apprentissage pour les TPE
TPE  Jeunes Apprentis
Aide au recrutement apprenti supplémentaire
Exonération des charges sociales
Crédit d’impôt
Aides de l’Agefiph

 

Le salaire de votre apprenti

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, vous versez à votre apprenti une rémunération qui correspond à un pourcentage du SMIC. Ce pourcentage évolue en fonction de l’âge de l’apprenti et de son ancienneté dans l’entreprise.

Année de contrat Avant 18 ans De 18 à 20 ans 21 ans et plus
1ère année 25% du SMIC* 41% du SMIC* 53% du SMIC*
2ème année 37% du SMIC* 49% du SMIC* 61% du SMIC*
3ème année 53% du SMIC* 65% du SMIC* 78% du SMIC*

*ou du salaire minimum conventionnel de la branche professionnelle correspondant à l’emploi s’il est plus favorable que le SMIC


A noter :
Si vous êtes une entreprise du secteur public ou une collectivité locale, la rémunération est majorée de 10% pour les formations de niveau IV (BAC Pro, …) et de 20% pour les formations de niveau III (BTS, DUT…).
Trouver un apprenti

La prime à l’apprentissage

Vous êtes une entreprise de moins de 11 salariés ? Le Conseil régional vous verse une prime de 1 000 euros par apprenti et par année de formation.

Aide TPE Jeunes Apprentis

Depuis le 1er juin 2015, l’Etat verse aux entreprises de moins de 11 salariés une aide forfaitaire de 4 400 euros (1 100 euros/trimestre) pour la première année de formation d’un contrat d’apprentissage d’un jeune de moins de 18 ans.

Aide au recrutement apprenti supplémentaire

Vous êtes une entreprise de moins de 250 salariés ? Pour toute embauche d’apprenti supplémentaire, le conseil Régional vous verse une prime de 1 000 euros par année de formation.

Le détail des modalités d’attribution des aides peut être consulté sur le site du Conseil Régional de Franche-Comté.

Exonération des charges sociales

Pour les artisans inscrits à la Chambre des Métiers et les entreprises de moins de 11 salariés, embaucher un apprenti vous permet d’être exonéré de la totalité des charges patronales et salariales d’origine légale et conventionnelle.

Pour toutes les autres entreprises, vous êtes exonéré de la totalité des cotisations patronales et salariales d’assurances sociales, d’allocations familiales et de la part salariale des cotisations chômage et retraite complémentaire.

EXONERATION DES COTISATIONS

  • Pour les artisans (inscrits à la Chambre des Métiers) quel que soit le nombre de salariés et pour les entreprises de moins de 11 salariés : Exonération de la totalité des charges patronales et salariales d’origine légale et conventionnelle (sauf accidents du travail et maladie professionnelle)
  • Pour les autres entreprises : Exonération de la totalité des cotisations patronales et salariales d’assurances sociales, d’allocations familiales et de la part salariale des cotisations chômage et de retraite complémentaire

Pour plus d’informations, se rapprocher du service apprentissage de la CCI ou de la Chambre de métiers.

Le contenu que vous avez ajouté est le même que celui que nous avons mis dans le paragraphe plus haut ? on propose donc de ne laisser que la dernière phrase (celle de la CCI)

Crédit d’impôts

En recrutant un apprenti, vous bénéficiez, pour sa première année de formation, d’un crédit d’impôts de 1 600 euros (pour toute formation de niveau III ou inférieure : BTS, CAP, DUT, BAC). Ce montant s’élève à 2 200 euros pour tout recrutement en première année d’un apprenti reconnu travailleur handicapé.

Aides Agefiph pour l’embauche d’apprentis reconnus travailleurs handicapés

Pour tout recrutement d’un apprenti reconnu travailleur handicapés, vous pouvez bénéficiez des aides Agefiph qui varient entre 1 500 et 9 000 euros lors de la conclusion du contrat.
Pour plus d’informations, vous pouvez faire directement votre demande auprès de l’Agefiph.

 

Informations :